Les portails de données ouvertes au Canada

Submitted by Luigina Vileno
 
Presenter: Alex Guidon
 
M. Alex Guindon est le bibliothécaire en charge des données numériques et géospatiales à l'Université Concordia. Le but de sa session était de montrer des exemples de bases de données ouvertes et quelques applications de données ouvertes canadiennes. Le Gouvernement du Canada envisage les données ouvertes comme suit : le concept d'ouverture des données rend les données accessibles au public par l'entremise de portails, de méta données et d'outils de recherche, de manière à être réutilisées par les gouvernements, les citoyens, les organismes bénévoles et le secteur privé, de façons nouvelles et non prévues.
 
À l’échelle nationale, c’est en 2001 que le gouvernement canadien a créé « GéoBase », une base de données géospatiales. Au niveau municipal, c'est en 2009, que Vancouver et Toronto ont rendu disponibles leurs données, quand Montréal n’a lancé son portail qu’en 2011. Au niveau provincial, la Colombie Britannique a créé son portail en 2011. Le gouvernement du Québec vient de publier un rapport à ce sujet.
 
Alex a toutefois conclu sur quelques réserves : si ce mouvement des données ouvertes est sensé être essentiellement positif, les informations peuvent parfois être utilisées contre les citoyens, comme ce fut le cas par exemple dans deux cas d'appropriation de terres à Bangalore (Inde) et en Nouvelle-Écosse.
 
En fin de matinée, tous les participants étaient impatients d'essayer les ressources présentées au cours de cette session.